commotion cérébrale

commotion cerebrale

5 CHOSES À ÉVITER APRÈS UNE COMMOTION CÉRÉBRALE 



Le cerveau peut être mis à rude épreuve après un violent choc à la tête. S’il se déplace trop brutalement dans la boîte crânienne, cet organe peut souffrir de blessures. Des symptômes douloureux peuvent en résulter.

Voici donc quelques gestes à éviter
Trop faire travailler son cerveau
Il est recommandé d’épargner des efforts trop intenses à son cerveau.

Faire du sport tout de suite
Après une commotion, la meilleure chose à faire est de mettre en pause son activité sportive.

Oublier de se reposer
Le repos, physique et intellectuel, est essentiel à la bonne guérison du cerveau après une commotion cérébrale.

Ne pas manger correctement
Le traumatisme crânien a tendance à modifier l’appétit – en l’augmentant ou en le réduisant. Continuer à manger correctement est important.

Se mettre au volant
En effet, la fatigue, les troubles de l’attention et la somnolence, souvent observés chez les patients, peuvent induire à des accidents.