Herpès buccal

sos Medecin Casa

Herpès buccal est un virus très contagieux qui reste à vie dans l’organisme. Il existe un virus pour l’herpès labial, appelé Herpès Simplex Virus 1 (HSV1) et un autre pour l’herpès génital (HSV2). L’herpès peut parfois entraîner des symptômes visibles. Exemple : ce fameux bouton de fièvre qui vous gène et inquiète tant. Une fois introduit dans l’organisme, le virus infecte les cellules nerveuses de la région touchée. Il va alors se loger dans le ganglion lymphatique pendant une période assez longue. En fonction de certains facteurs comme le stress, le virus va se réactiver, se multiplier et traverser les fibres nerveuses jusqu’à la surface de la peau. Il va alors créer une lésion, le bouton de fièvre.

Herpès buccal : Certains signes viennent annoncer le bouton de fièvre qui peut durer jusqu’à 10 jours :
Une sensation de chaleur localisée;
Des picotements;
Des démangeaisons.

Les remèdes naturels contre le bouton de fièvre
Le vinaigre de cidre
Le dentifrice
L’ail
L’huile essentielle de tea tree (arbre à thé) ;
Un mini-cataplasme d’argile ;
L’homéopathie ;
Un baume à lèvres maison au niaouli ;
Des Granions de zinc + sélénium ;
Des gélules ou comprimés de cyprès et d’échinacée.

L’infection au VHS-1 est très répandue. Selon la région du globe, de 50 % à 90 % de la population aurait été infectée par ce virus. La première infection survient généralement avant 20 ans, la plupart du temps durant la petite enfance, et ne cause généralement aucun symptôme. D’ailleurs, la majorité des personnes infectées n’auront jamais de symptômes, donc pas de vésicules apparentes. Le virus est dans le corps, mais reste inactif.

Selon un sondage réalisé en France en 2006 auprès de 10 263 adultes, environ 15 % des répondants ont affirmé avoir eu au moins une poussée d’herpès labial durant l’année précédente1. D’autres études montrent qu’environ 30 % des adultes souffrent occasionnellement d’herpès labial3.

Mode de transmission

Une fois que l’on est infecté par le VHS-1, le virus persiste toute la vie dans le corps, sans pour autant causer de symptômes permanents. On dit que les personnes qui ont été infectées par ce virus en sont porteuses. Le virus se tapit dans les ganglions nerveux, situés à la base du crâne (ganglion du nerf trijumeau, notamment).

De temps à autre, pour diverses raisons (fatigue, fièvre, exposition au soleil…, le virus se « réveille » et déclenche un bouton d’herpès, situé toujours dans la même région.

Visitez-nous sur pinterest